combat


combat

combat [ kɔ̃ba ] n. m.
• 1538; de combattre
1Action de deux ou de plusieurs adversaires armés, de deux armées qui se battent. bataille. Spécialt Phase d'une bataille. 1. action, affrontement, choc, engagement, mêlée, 1. rencontre; baroud. Combat offensif ( attaque; assaut) , défensif. Petit combat. accrochage, échauffourée, escarmouche. Combat d'avant-gardes, d'arrière-gardes. Groupes de combat d'une section d'infanterie. Combat à l'arme blanche (corps à corps). Combat aérien. Combat naval. Branle-bas de combat. Marcher au combat. Livrer (un) combat. Le combat fait rage. Art de conduire, de mener le combat. tactique. Combat acharné, sanglant, meurtrier. carnage, massacre. Être mis HORS DE COMBAT, dans l'impossibilité de poursuivre la lutte. Arrêt des combats. cessez-le-feu. Littér. Les combats : la guerre. « le Dieu des combats » (Racine). De combat : de guerre. Char, gaz de combat. Tenue de combat. battle-dress. — Au Moyen Âge, Combat singulier. 1. duel. Combat judiciaire, dont l'issue décidait entre l'accusateur et l'accusé ou leur champion. Combat en champ clos ( champion) .
2Le fait de se battre. bagarre, bataille, rixe. Combats de rue. émeute.
Fig. Dispute, querelle. « Elle fuyait le combat devant la petite fille agressive » (F. Mauriac).
3Antiq. Exercice, jeu de lutte où les champions disputaient un prix. Combats d'athlètes. Combat à coups de poing. pugilat. Combats de gladiateurs. Mod. Lutte organisée. Combat de boxe. match. Les sports de combat (cf. Arts martiaux).
Action d'animaux qui se battent ou que l'on fait se battre. Combat de coqs.
4Fig. et littér. Lutte, opposition. Un combat d'esprit, de générosité. assaut, joute.
Lutte de l'homme contre les obstacles, les difficultés. Ce n'est qu'un début, continuons le combat ! Ouvriers et étudiants, même combat ! « Cette vie est un combat perpétuel » (Voltaire).
(Sujet chose) Le combat de la vie et de la mort, de l'art et de la nature. antagonisme.
Loc. De combat (cf. De choc). Une littérature de combat.

combat nom masculin Engagement limité dans l'espace et le temps de formations terrestres, aériennes ou navales adverses. Fait de se battre avec des forces adverses : Des combats de rues. Lutte où deux adversaires s'affrontent dans des jeux sportifs selon certaines règles et afin de remporter un titre, un trophée, etc. : Combat de boxe. Lutte d'animaux dressés à un type de jeu : Combat de coqs. Toute lutte menée contre des adversaires ou en faveur de quelque chose : Le combat de la presse contre le pouvoir. Toute lutte menée par divers moyens contre des obstacles divers, des dangers de toute nature : Combat contre la maladie. Littéraire. Opposition ou lutte de forces antagonistes : Le combat de la vie et de la mort. Assaut d'émulation entre plusieurs personnes en vue de se surpasser l'un l'autre en quelque chose : Combat d'élégance.combat (citations) nom masculin Pierre Corneille Rouen 1606-Paris 1684 Et le combat cessa faute de combattants. Le Cid, IV, 3, Rodrigue Victor Hugo Besançon 1802-Paris 1885 C'est ici le combat du jour et de la nuit. Commentaire Dernier vers du poète prononcé durant son agonie Alphonse de Prât de Lamartine Mâcon 1790-Paris 1869 Entre la race blanche et la famille noire, Il fallait un combat, puisqu'il faut la victoire ! Toussaint Louverture combat (expressions) nom masculin Avion de combat, appareil doté d'un armement utilisé pour le combat entre avions et l'attaque d'objectifs au sol. Combat rapproché, combat à courte distance pouvant aller jusqu'au corps à corps. Combat singulier, duel. De combat, qui sert à la lutte armée : Gaz de combat ; engagé dans une lutte politique, sociale, etc. : Presse de combat. Hors (de) combat, dans l'impossibilité de continuer la lutte, vaincu ou, familièrement, dans l'impossibilité de faire face à une situation quelconque, sans force aucune. Mener le bon combat, lutter pour faire triompher une cause que l'on croit juste. ● combat (synonymes) nom masculin Engagement limité dans l'espace et le temps de formations terrestres...
Synonymes :
Fait de se battre avec des forces adverses
Synonymes :
- échauffourée
- mêlée
Lutte où deux adversaires s'affrontent dans des jeux sportifs selon...
Synonymes :
Littéraire. Opposition ou lutte de forces antagonistes
Synonymes :

combat
n. m.
d1./d Lutte entre deux ou plusieurs personnes, entre deux corps de troupes. Combat naval.
|| Lutte entre des animaux. Combat de coqs.
(Viêt-nam) Combats d'oiseaux, de poissons.
|| être hors de combat: n'être plus en mesure de combattre.
d2./d Fig., litt. Lutte. Le combat spirituel.
d3./d Lutte contre l'adversité. La vie de l'homme est un combat.
d4./d Opposition de choses entre elles. Le combat des éléments.

⇒COMBAT, subst. masc.
I. A.— Lutte dans laquelle sont engagés deux ou plusieurs adversaires qui attaquent ou se défendent en faisant usage de tous les moyens dont ils disposent. Livrer combat; mener un combat; combat acharné, désespéré, sanglant; au plus fort du combat; perdre, fuir, faire cesser le combat :
1. ... je chargeai moi-même le pistolet du jeune Alfred, à qui je fis prendre le bas du terrain (ce qui n'est pas sans avantage dans le combat au pistolet), et je l'engageai à modérer un emportement qui donnait à son adversaire un grand avantage sur lui.
JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 3, 1813, p. 255.
2. Me complaisais à ne plus considérer les hommes, et moi-même, que comme de grands insectes armés pour le combat, l'agression et la défense, la conquête, l'entre-mangement, etc.
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, Épilogue, 1940, p. 958.
(Être mis) hors de combat. (Être placé) dans l'impossibilité de continuer la lutte. Comme vous me l'avez dit vous-même en plusieurs occasions, la France n'est que provisoirement hors de combat (DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1954, p. 278).
Au Moy. Âge. Combat singulier. Synon. ordalie, (plus récent) duel. Combat judiciaire. Duel entre l'accusateur et l'accusé ou leurs champions, dont le vainqueur était censé être assisté de Dieu et détenir le bon droit. Combat à outrance (p. oppos. à combat à plaisance : combat de divertissement). Combat dont l'issue devait être la mort d'un des deux adversaires :
3. Il rencontra près du Danube les troupes du ravisseur, défit en combat singulier son fils et rejoignit, en Perse, le vieux monarque dans sa tour.
HUYSMANS, L'Oblat, t. 1, 1903, p. 42.
B.— En partic. [Dans des opérations milit. en gén.] Moment de la bataille le plus intense où peuvent s'affronter des troupes et des matériels très spécialisés. L'artillerie de bord est surtout faite pour le combat naval (Capitaine ALVIN, Leçons d'artill., Matériel, 1908, p. 21). Manuel regardait passer tous ces hommes en ordre de combat (MALRAUX, L'Espoir, 1937, p. 772) :
4. Penchés aux portières, ils cherchèrent dans les villages, d'où montaient les fumées du petit matin, les traces des derniers combats.
DORGELÈS, Les Croix de bois, 1919, p. 5.
Loc. [P. allus. littér. à CORNEILLE, Cid, IV, 3, vers 1328] Et le combat cessa faute de combattants. Indique plaisamment que la fin d'une action était aussi inéluctable que la cessation d'un combat après la mort des combattants.
SYNT. Le déterminant (adj. ou compl. du nom) indique a) Le lieu du déroulement des opérations. Combat naval, terrestre, aérien. b) Les moyens mis en place. Combat de chars, d'infanterie, à l'arme blanche. c) La distinction ou la disposition au combat. Avion, navire de combat; gaz de combat; tenue de combat; ordre, formation, position, poste de combat.
Combat d'avant-garde. Engagement des éléments avancés pour tester la résistance de l'ennemi. Au fig. première escarmouche :
5. Ce n'était, elle [Marcelle] le savait pourtant, qu'une première escarmouche, qu'un combat d'avant-garde.
P. VIALAR, Tournez, jolies gosses, 1956, p. 226.
C.— Au plur., vx et lang. soutenue. Les combats. La guerre. Le dieu des combats; le destin des combats :
6. N'es-tu plus le dieux des armées?
N'es-tu plus le dieu des combats?
Ils périssent, seigneur, si tu ne réponds pas!
L'ombre du cimeterre est déjà sur leurs pas!
LAMARTINE, Harmonies, 1830, p. 446.
II. A.— Dans le domaine du sp. et du spectacle
1. [(Entre hommes); autrefois dans des jeux de cirque, auj. dans des compétitions sportives] Lutte athlétique qui met aux prises, selon des règles et un cérémonial bien établis, deux adversaires pour la conquête d'un prix, d'un trophée, d'un titre. Combat de boxe, combat de gladiateurs, de catch. Catch. — 20 h 45 au Central : cinq combats (Combat, 19-20 janv. 1952, p. 6, col. 1).
Combat-vedette. Parmi les combats à l'affiche, celui qui est le plus important, le plus attendu :
7. Boxe... à l'Élysée-Montmartre... : en combat-vedette, le grand espoir français Walter Momber, qui rencontrera un adversaire désigné dans les 24 heures.
L'Œuvre, 22 janv. 1941.
2. [Entre hommes et animaux] Combat de taureaux :
8. J'insiste sur la mort de ce cheval, parce que c'est la sensation la plus pénible que j'aie éprouvée au combat de taureaux.
T. GAUTIER, Tra los montes, Voyage en Espagne, 1843, p. 82.
3. [Entre animaux spéc. dressés] Combat de coqs :
9. C'était... le jour de la ducasse de Montsou... dans un enclos de planches, on se ruait à un combat de coqs... armés d'éperons de fer, dont la gorge ouverte saignait.
ZOLA, Germinal, 1885, p. 1265.
B.— Au fig.
1. Dans le domaine de l'esprit, du cœur, du comportement humain
a) [Notamment dans la lang. amoureuse] Lutte ou opposition entre un ou plusieurs partenaires :
10. Ses paroles lui semblèrent sonner faussement. Le mutisme de la jeune femme le piqua; un combat était engagé, d'où il ne voulait pas sortir vaincu.
ARLAND, L'Ordre, 1929, p. 412.
En partic. Les combats du cœur. Les efforts que doit livrer l'amour pour l'emporter. Dès lors, le génie qui les observe [les passions] saura peindre avec des traits plus déchirants les combats du cœur, ses faiblesses et ses remords (L. DE FONTANES, Œuvres, La Maison rustique, 1821, p. 238).
b) Effort d'émulation pour faire prévaloir ses mérites. Combat de civilité, d'esprit, de générosité, de galanterie :
11. Le chevalier voulut reconduire Consuelo à cette place qui faisait l'objet d'un combat de générosité, mais elle lui résista...
G. SAND, La Comtesse de Rudolstadt, t. 1, 1844, p. 319.
Rem. Dans ce sens on dit plutôt assaut.
c) Lutte permanente que soutient l'homme contre les difficultés de la vie. La vie de l'homme est un combat perpétuel :
12. Nos bacheliers ès lettres sont-ils mieux armés pour le combat de la vie depuis qu'on a mis dans leur tête quelques termes de chimie?
A. FRANCE, La Vie littér., t. 1, 1888, p. 285.
Mener le bon combat (p. réf. à la formule de St Paul I Timothée 6, 12 : Certa bonum certamen fidei « Combats le bon combat de la foi »). Lutter pour voir triompher les idées que l'on défend :
13. ... il lui semblait que celui-ci aurait dû se trouver trop honoré d'être toléré dans la ligue des droits de l'homme qui se décidait à mener enfin « le bon combat pour la défense des droits du citoyen, trop longtemps sacrifiée à celle d'un homme »...
SOREL, Réflexions sur la violence, 1908, p. 295.
Le dernier combat. Celui que l'on livre à la mort :
14. Nous verrons de quelle façon un homme d'aujourd'hui... doit se représenter l'inconnu où elle [la mort] nous jette. Occupons-nous ici du dernier combat.
MAETERLINCK, La Mort, 1913, p. 12.
2. [En parlant de forces naturelles] Opposition ou action contraire de forces ou de phénomènes naturels. Le combat du jour et de la nuit, de la mer et du vent :
15. Le sort des nations, comme une mer profonde,
A ses écueils cachés et ses gouffres mouvants.
Aveugle qui ne voit, dans les destins du monde,
Que le combat des flots sous la lutte des vents!
HUGO, Odes et ballades, 1828, p. 125.
16. C'était l'heure...
...
Où l'âme, sous le poids du corps revêche et lourd,
Imite les combats de la lampe et de jour.
BAUDELAIRE, Les Fleurs du Mal, 1857-61, p. 179.
3. [En parlant de forces morales, de principes, d'idées philos.] Combat entre la vérité et le mensonge :
17. Que si l'on envisage le côté pathétique et profond, la valeur morale de cette scène, la grandeur et la sincérité des sentiments en présence, ce combat de la nature et de la grâce, et le triomphe de celle-ci, il me semble qu'il y a sujet de sortir du privé et du domestique, ...
SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 1, 1840, p. 122.
Prononc. et Orth. :[]. ,,Le t se lie; au pluriel l's se lie`` (LITTRÉ). Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1538 « action de se mesurer avec un adversaire » (R. ESTIENNE, Dictionarium Latino gallicum, s.v. certamen); 1549 en ordre de combat (RABELAIS, La Sciomachie, éd. Marty-Laveaux, III, p. 407); 2. 1549 « exercices de jeux publics où les champions disputaient un prix » (EST.); 3. 1538 fig. (R. ESTIENNE, loc. cit. : certatio verbale. Combat); 4. 1564 p. ext. « lutte de forces physiques contraires » (RABELAIS, Livre V, ch. 17, éd. Marty-Laveaux, t. 3, p. 65 : La douceur d'iceux vens, veu aussi leur plaisant combat). Déverbal de combattre. Fréq. abs. littér. :5 241. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 10 205 b) 6 922; XXe s. : a) 4 954, b) 6 896. Bbg. GOTTSCH. Redens. 1930, p. 322, 402.

combat [kɔ̃ba] n. m.
ÉTYM. 1538; déverbal de combattre.
1 Action de deux ou de plusieurs adversaires armés, de deux armées… qui se battent; phase d'une bataille. Action, assaut, baroud (fam.), choc, engagement, mêlée, rencontre; -machie. || Les combats d'un conflit. Conflit, guerre, lutte (armée). || Combat défensif. || Combat offensif. || Petit combat. Échauffourée, escarmouche.
1 La bataille a lieu entre deux armées : elle suppose un grand déploiement de troupes, et d'ordinaire, elle est plus décisive. Il faut moins de combattants et d'appareils pour qu'il y ait combat : il n'y en avait que quelques-uns dans le combat des Horaces, et il suffit qu'il y en ait deux dans le combat singulier (…) Dans une bataille, on peut quelquefois distinguer plusieurs combats comme ceux de la cava lerie et de l'infanterie (…)
Lafaye, Dict. des synonymes, Bataille, combat.
Combat terrestre. || Combat d'avant-garde, d'arrière-garde (ou d'avant-gardes, d'arrière-gardes). || Combat à découvert. || Combat d'artillerie, de cavalerie, d'infanterie. || Combat à l'arme blanche. Corps (corps à corps).De combat : de guerre. || Char de combat. Char. || Gaz de combat. || Avion de combat. || Bâtiment, navire de combat. || Tenue de combat. Battle-dress (anglic.); tenue (supra cit. 9). || Groupe de combat : subdivision fonctionnelle d'une section d'infanterie en action.Combat aérien. || Combat naval.Branle-bas de combat. || Position de combat. Ligne (de bataille). → Artillerie, cit. 2. || Marcher au combat. || Offrir le combat.Littér. || Livrer combat.Commencer, ouvrir le combat. Assaillir, attaquer. || Soutenir le combat. || Art de conduire, de mener le combat. Tactique.Combat acharné, opiniâtre, désespéré. || Combat sanglant. Massacre. || Au fort du combat. || La chaleur du combat. — ☑ Loc. Être mis hors de combat, dans l'impossibilité de poursuivre la lutte, que l'on soit désarmé, ou que l'on soit blessé ou fait prisonnier. || Ennemis hors de combat.Mourir en plein combat. || Remporter l'avantage du combat. Vaincre; victoire. || Se retirer sans combat. || Perdre le combat. Défaite. || Fuir le combat. || Faire cesser le combat. Cessation (des hostilités, etc.).
2 Et le combat cessa faute de combattants.
Corneille, le Cid, IV, 3.
3 Toi-même tu l'as vu courir dans les combats,
Emportant après lui tous les cœurs des soldats,
Et goûter, tout sanglant, le plaisir et la gloire
Que donne aux jeunes cœurs la première victoire.
Racine, Bajazet, I, 1.
4 Les combats ne font pas toujours le succès de la guerre, et il est pour les généraux un art supérieur à celui de gagner des batailles.
Rousseau, Disc. sur les sciences et les arts, II, p. 18.
5 Les plus grands obstacles sont franchis sans doute, mais vous avez encore des combats à livrer, des villes à prendre, des rivières à passer (…)
Bonaparte, Proclamation du 7 floréal à l'Armée d'Italie.
6 Le soir tombait; la lutte était ardente et noire.
Il avait l'offensive et presque la victoire (…)
Sa lunette à la main, il observait parfois
Le centre du combat, point obscur où tressaille
La mêlée, effroyable et vivante broussaille (…)
Hugo, les Châtiments, V, XIII, L'expiation, II.
7 Car qui oserait préférer à la gloire d'aller pour la Patrie souffrir de la faim, souffrir de la soif, s'enliser dans les boues, mourir, la perspective de rester loin du combat dans la nourriture et la tranquillité (…)
Giraudoux, Amphitryon 38, p. 29.
8 (…) Soult est entré sans combat à Augsbourg (…)
Louis Madelin, l'Avènement de l'Empire, XXII, p. 276.
Combat individuel. || Techniques de combat. || Combat rapproché, expression proposée pour remplacer l'anglic. close combat.
Au moyen âge. || Combats de chevalerie. || Combat singulier. Duel.Combat judiciaire, dont l'issue décidait entre l'accusateur et l'accusé ou leur champion.Combat en champ clos. || Combat courtois, d'homme à homme. Joute, tournoi. || Combat à outrance, qui se terminait par la mort de l'un des adversaires, par opposition au combat à plaisance, pour le divertissement des dames. || Se défier au combat. Défi, provocation.
9 La loi salique ne permettait point la preuve par le combat singulier.
Montesquieu, l'Esprit des lois, XXVIII, 14.
10 Malgré les clameurs des ecclésiastiques, l'usage du combat judiciaire s'étendit tous les jours en France (…)
Montesquieu, l'Esprit des lois, 17.
Combat légendaire des dieux et des géants. Gigantomachie.
2 Le fait de se battre. Bagarre, bataille, rixe.
11 Mulot, surpris lui-même par la fureur de son grand copain, qui debout au milieu du combat, semblait le génie même de la catastrophe, attrapa Lucas par un bras et le mit dehors, tandis que Gilieth, une chaise de fer à la main, marchait résolument sur le groupe provocateur.
P. Mac Orlan, la Bandera, VII, p. 81.
Fig. Dispute, querelle.
12 J'ai, pour les querelles de famille, une très profonde aversion. Comme je n'ai pas une horreur moindre pour la dissimulation et la lâcheté, force m'est, parfois, de relever le gant et d'accepter le combat.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, X, VI, p. 389.
13 À la vérité, elle montrait avec Michèle assez de patience et presque toujours, c'était elle qui fuyait le combat devant la petite fille agressive.
F. Mauriac, la Pharisienne, II, p. 21.
3 Littér. (au plur.). || Les combats : la guerre.
14 Je chante les combats (…)
Boileau, l'Art poétique, III, in Littré.
15 Le Dieu que nous servons est le Dieu des combats (…)
Racine, Esther, I, 5.
4 Antiq. Exercice, jeu de lutte où les champions disputaient un prix. || Lieu du combat. Arène (cit. 11 et supra). || Combats d'athlètes. || Sports de combat. || Combat du ceste. || Combat à la course. || Combat à coups de poing. Pugilat. || Les combats du cirque. || Combat contre les bêtes féroces. || Les combats de gladiateurs. Hoplomachie. || Combat naval. Naumachie.
16 Le premier combat fut celui de la lutte; un Rhodien d'environ trente-cinq ans surmonta tous les autres qui osèrent se présenter à lui.
Fénelon, Télémaque, V.
Mod. || Combat de boxe, de catch.Absolt. || Le combat : la boxe, le catch, la lutte… || Les arts du combat. Martial (arts martiaux).
16.1 (…) il essaye de me surprendre un peu de travers, esquisse une attaque, et fuit. Je vais vers lui; j'aime le combat à bonne portée, et je cherche ses yeux (…)
J. Prévost, Plaisirs des sports, 1925, p. 83.
Action violente (d'animaux qui se battent ou que l'on fait se battre). || Combat de coqs. || Coqs de combat.
17 Longtemps entre nos coqs, le combat se maintint.
La Fontaine, Fables, VII, 13.
Lutte de l'homme contre (un animal).Loc., vx. Combat de taureaux. Course (de taureaux), tauromachie.
5 Fig., littér. || Combat de… : lutte, opposition dans le domaine de…, en ce qui concerne… || Un combat d'esprit, de générosité. Antagonisme, émulation; assaut.
18 (…) leurs guerres d'esprit (des auteurs), et leurs combats de prose et de vers.
Molière, la Critique de l'École des femmes, 6.
19 Dans les combats d'esprit, savant maître d'escrime,
Enseigne-moi, Molière, où tu trouves la rime.
Boileau, Satires, II.
Lutte (d'une personne, de sentiments) contre les obstacles, les difficultés; lutte (des sentiments, des passions). || Combat des sentiments de l'âme. Débat (de conscience). || Combat (de l'homme, de qqn) contre les passions. || Prendre parti après bien des combats. || Les combats qui se livrent dans son cœur. || Livrer combat à…L'agonie, ultime combat de la nature contre la mort.
20 O rigoureux combat d'un cœur irrésolu (…)
Corneille, Cinna, IV, 2.
21 Chaque assaut à mon cœur livrait mille combats (…)
Racine, la Thébaïde, II, 1.
Spécialt. Action vive (pour convaincre, influencer).
22 Il a fallu bien des combats pour la faire résoudre à porter des habits fort simples et fort modestes.
Racine, Lettres.
(Sans compl.). || La vie est un combat. Lutte. || Une vie de combat.
23 La vie d'un homme de lettres est un combat perpétuel, et on meurt les armes à la main.
Voltaire, Lettre à d'Argental, 3 nov. 1766.
24 Cette vie est un combat perpétuel, et la philosophie est le seul emplâtre qu'on puisse mettre sur les blessures qu'on reçoit de tous côtés.
Voltaire, Lettre à Mme du Deffand, 3 oct. 1764.
25 (…) il n'y a point de bonheur sans courage, ni de vertu sans combat.
Rousseau, Émile, V.
26 Je suis un révolté (…) Mon existence sera une existence de combat.
J. Vallès, le Bachelier, p. 204.
27 L'existence tout entière est un combat; la vie, c'est de la victoire qui dure (…)
Martin du Gard, Jean Barois, Le goût de vivre, I, I, p. 23.
Lutte (de qqn) contre une catégorie de personnes.
28 (…) il vit qu'il lui fallait demeurer obscur, ou perdre ses forces dans un combat misérable contre les sots et une nuée d'absurdes ennemis.
André Suarès, Trois hommes, II, « Ibsen », p. 88.
Combattre, soutenir le bon combat (lat. certa [combats] bonum certamen fidei [le bon combat de la foi]) : lutter pour la bonne cause.
29 J'ai combattu le bon combat.
Bible (Segond), 2e Épître à Timothée, IV, 7.
(Avec deux n. de choses). || Le combat de la vie et de la mort, de l'art et de la nature. — ☑ (1879). Loc. De combat. → De choc. (Fréquent, notamment dans la langue du journalisme, depuis 1966). || Une littérature de combat. || Un homme de combat. Combatif. || Un patron de combat.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • combat — COMBAT. subs. masc. L action par laquelle on attaque, ou l on se défend. Combat d homme à homme. Combat singulier. Combat d une armée contre une autre armée. Combat douteux. Combat à outrance. Combat opiniâtre. Combat sanglant. Combat sur terre.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • combat — Combat, m. acut. C est la meslée en bataille, de deux ou plusieurs, Certamen, Decertatio, Dimicatio, Discrimen, Praelium, Pugna, Conflictus, Selon ce on dit, Le combat a esté cruel, furieux, merveilleux entre les deux armées, Acriter admodum… …   Thresor de la langue françoyse

  • combat — Combat. s. m. L action par laquelle on combat contre quelqu un. Combat d homme à homme. combat singulier. combat d une armée contre une autre armée. combat douteux. combat à outrance. combat opiniastré. combat sanglant. combat sur terre. combat… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Combat 18 — Logo derived from the Totenkopf used by the 3rd SS Panzer Division of the Waffen SS. Motto Whatever it takes Formation 1992 Type …   Wikipedia

  • Combat 18 — Lema Cueste lo que cueste Tipo Nacionalismo Blanco, Supremacía blanca Objetivos Formación paramilitar que pretende levantar un gobierno bajo la estructura del nacional socialismo. Combat 18 o C 18 es una organización de tendencia n …   Wikipedia Español

  • Combat 84 — ist eine Band aus der britischen Oi! Szene und stammt aus dem Londoner Stadtteil Chelsea. Inhaltsverzeichnis 1 Geschichte 2 Politik 3 Diskografie 4 Weblinks …   Deutsch Wikipedia

  • Combat 84 — Also known as The 7th Cavalry Origin Chelsea, London, England Genres Oi!, Punk rock Years active 1981 1984 …   Wikipedia

  • Combat — (französisch Kampf ) steht für: Combat (Résistance), französische Résistance Gruppe Combat (Zeitung), französische Zeitung Combat Spirituel, afrikanische Pfingstkirche Combat 18, Terrororganisation Combat 84, britische Band Siehe auch: Ace Combat …   Deutsch Wikipedia

  • Combat 18 — (или C18)  британская праворадикальная террористическая организация, основанная неонацистской организацией «Blood and Honour» после заключения соглашения между Британским национальным фронтом и фанатской группировкой «Chelsea Headhunters» в… …   Википедия

  • Combat — Com bat, n. [Cf. F. combat.] 1. A fight; a contest of violence; a struggle for supremacy. [1913 Webster] My courage try by combat, if thou dar st. Shak. [1913 Webster] The noble combat that twixt joy and sorrow was fought in Paulina. Shak. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.